Get Adobe Flash player

Aerospatiale

Image de la lune

L'aérospatiale englobe de techniques scientifiques qui sont : l'aéronautique et l'astronautique.

L'aéronautique est la discipline qui permet le déplacement dans l'atmosphère, c'est-à-dire les avions et les hélicoptères.

L'astronautique quant à elle effectue des déplacements hors atmosphère, donc dans l'espace avec des fusées ou des navettes spatiales.

Historique de l'aérospatiale

Tout a commencé lorsque l'homme a tenté de planer en se jetant d'un point haut avant d'atterrir, ceci est bien avant le saut en parachute pratiqué actuellement.. La deuxième étape fut de tenter de gagner de la hauteur. Une des premières tentatives connues date de 1010, où un moine anglais muni d'ailes rudimentaires se serait jeté d'une tour avant de s'écraser 200 mètres plus loin. Quelques tentatives tout aussi infructueuses ont été effectuées avec des engins à ailes battantes jusque 1810. C'est à cette date que George Cayley invente les premières lois de l'aérodynamique, il comprend l'importance de trois facteurs : la portance, la poussée et la traînée. La portance est engendrée par la dépression de l'air sur l'aile. Il a créé un fuselage pour minimiser la traînée. Ce sera le premier concept d'avion. En 1783, ce fut l'apparition des premières montgolfières, une par Pilâtre de Rosier et le marquis d'Arlandes, l'autre par les biens connus frères Montgolfier.

L'homme s'élève enfin dans les airs.

Les premiers plans d'un hélicoptère furent proposés en 1784 par Launoy et Bienvenu, bien que ce projet resta sans suite. John Montgomery effectua en 1884 un vol plané de 200 m considéré comme réussi.

L'aviation et ses théoriciens

Image d'un biplan

Malgré l'invention de George Cayley, qui mit sur papier l'idée du premier avion, il a fallu attendre 1842 où William Henson décrivit le premier moteur à vapeur léger. Monsieur Stringfellow, ami de William, proposa un modèle de moteur à vapeur miniature, et c'est ainsi qu'en 1848 il fit voler une maquette avec son moteur. Ce sera considéré mondialement comme le premier corps plus lourd que l'air qui vola par ses propres moyens. Le premier brevet d'un aéroplane fut déposé en 1857 par Félix Temple (nº 32031).

Les travaux d'Otto Lilienthal (Allemagne) lui permirent d'écrire "Le vol des oiseaux considéré comme base de l'aviation". Il fit près de 2000 vols en planeur donnant ainsi l'envie à Octave Chanute (USA) de poursuivre ses travaux. Octave, dans ses vieux jours, passa une annonce pour trouver quelqu'un qui pourrait poursuivre son oeuvre. C'est là que les frères Wright, dès l'été 1900, firent leurs premiers essais en planeur. Nous nous approchons du 17 décembre 1903…

C'est à cette date que les frères Wright effectuèrent leur premier vol plané avec un engin motorisé plus lourd que l'air à Kitty Hawk. Ils firent de nombreuses démonstrations de vol juste que fin 1908, et c'est en France que s'ouvrir les premières écoles de pilotage en 1909 par les frères Wright et Louis Blériot. Pendant les 30 années qui suivent les développements vont s'accentuer, tant dans le domaine civil que militaire. Les vols seront de plus en plus longs et les capacités des avions à transporter plus de passagers ou de fret seront plus grandes.

On constate donc que l'histoire de l'aéronautique n'est pas l'oeuvre d'un seul homme, mais plutôt de séries d'essais par un grand nombre de collaborateurs qui partageront leur connaissance et expérience. (Au point de vue énergétique, beaucoup ont espoir espoir de voir voler un jour un avion qui à l'aide d'un panneau solaire deviendrait autonome.)

Le moteur à réaction apparaîtra après la Seconde Guerre mondiale. Ce sera la course à la vitesse et la tentative de passer le mur du son. Le premier à le réaliser sera Chuck Yeager le 14 octobre 1947 avec son avion-fusée, le X1. Et c'est en 1969 que le premier avion civil supersonique voit le jour, le Concorde.

Jusqu'à la fin du XIXe siècle, il y a peu d'avancées dans le domaine des fusées. Les premières servant d'armes incendiaires dans des conflits comme les guerres napoléoniennes ou la guerre de Sécession. C'est Constantin Tsiolkovski (1857-1935) qui ouvrit l'ère de l'astronautique en publiant des théories sur le vol spatial. Il y aura trois pays qui participeront à l'épopée de la conquête spatiale au début du XXe siècle. Il s'agit des Américains avec le professeur Robert Goddard, les Russes avec l'équipe de Valentin Glouchko et enfin les Allemands avec le groupe Verein für Raumschiffahrt ou « Association pour les voyages dans l'Espace » de Johannes Winkler.

Le VfR fut un vivier d'inventeurs, dont Wernher Von Braun qui créa le V2 durant la Seconde Guerre mondiale et sa fusée Saturn V après la libération; qui permettra aux États-Unis de lancer le programme Apollo qui mènera le 21 juillet 1969 le premier homme sur la Lune. Les progrès de l'intelligence artificielle permettra sûrement dans le futur d'autres programmes spatiaux sur le long terme.